Problématiques d’entreprise

Nº 8. Les savoir-faire

Les mots clés — Savoir-faire — Habileté et compétence — Extraction des savoir-faire — Transmission des savoir-faire — Pérenniser des savoir-faire.

— Ne pas perdre les savoir-faire
— Pérenniser les savoir-faire
— Transmettre les savoir-faire
— Concevoir de nouveaux savoir-faire

Descriptif de la problématique

Les savoir-faire… les enjeux des savoir-faire… les problématiques liées aux savoir-faire…

Ce sont des sujets de choix pour l’ergonomie ! Ils sont ce qu’il y a de plus beau et de plus représentatif des capacités de l’opérateur humain d’un point de vu cognitif. Quelques explications sont de rigueur !

Les savoir-faire font partie de ces compétences qui s’acquièrent et se développent avec le temps et l’expérience. Toutefois, leur transmission s’avère complexe. Ils sont difficiles à verbaliser et relève d’habiletés dont l’opérateur n’a pas toujours conscience alors qu’il les contrôle parfaitement. Paradoxal ! Oui et non…

Ce sont des savoirs fins que le cerveau intègre parfaitement dans les processus de fonctionnement de l’homme lors de la réalisation d’une tâche. C’est là où réside le problème ! Plus ce type de savoir est fin, plus il est difficile à expliciter et donc à transmettre. L’ergonomie a longuement travaillé sur le sujet. Elle a développé des techniques spécifiques pour les identifier et les formaliser afin de faciliter leur transmission et leur acquisition – la problématique est bel et bien là ! Comment ne pas les perdre avec le départ du détenteur et s’assurer qu’un nouvel opérateur sera opérationnel plus rapidement sans devoir attendre, parfois, des années.

Derrière tout cela, il y a bien des difficultés à pérenniser les savoir-faire entraînant des enjeux forts sur la qualité d’un produit ou d’un service, sur les fonctionnements fiables de processus voire même sur la capacité d’une entreprise à faire face aux évolutions technologiques.

Notre approche de la problématique

Avant toute chose, il importe d’identifier les savoir-faire. Ce qui n’est pas toujours une tâche aisée ! Notre approche se base sur une analyse fine des compétences mises en œuvre dans la réalisation d’un travail. Cette phase ne peut s’effectuer qu’en collaboration étroite avec le ou les détenteurs du savoir-faire. D’ailleurs, tout le long du processus que nous mettons en place, ils jouent un rôle primordial.

Un aspect important dans la méthodologie est de travailler de concert avec des personnes expérimentées et des novices. Les différences dans la réalisation d’une tâche entre ces deux populations sont des indicateurs intéressants tant sur la mise en évidence des savoir-faire que sur leurs modalités d’acquisition.

Une fois l’extraction des connaissances et des savoir-faire effectuée, nous procédons à leur mise en forme pour définir les modalités de restitution. Il s’agit de l’étape d’ingénierie de la formation – comment adapter le processus d’apprentissage et de transmission des compétences et des savoir-faire de manière spécifique à vos métiers, à votre entreprise et à vos objectifs stratégiques.

Les phases de notre approche sont les suivantes, celles-ci sont modulées en fonction de vos spécificités et de vos contraintes :

  • extraction des connaissances et des savoir-faire,
  • création des dispositifs de formation adaptés au travail à réaliser,
  • définir des modalités pédagogiques adaptées à leur apprentissage,
  • concevoir les outils nécessaires : moyens d’entrainement, supports pédagogiques, référentiels,
  • assurer l’intégration des dispositifs de formation dans l’entreprise pour en faire un outil dynamique, toujours en adéquation avec les besoins du terrain,
  • valoriser l’expertise pour construire les transferts de savoir-faire complexes : geste professionnel, activité cognitive, règles métier.

Les résultats escomptés

Le développement et le maintien dans l’entreprise des savoir-faire des opérateurs !

Ils ne dépendent plus du ou des détenteurs mais de l’entreprise qui peut les faire fructifier et les rentabiliser grâce à :

  • un dispositif adapté au juste des besoins,
  • des temps d’apprentissage fortement diminués,
  • un niveau de qualité maintenu en cas de turn-over.

Ces points amènent une dimension supplémentaire aux dispositifs d’amélioration continue de l’entreprise.

En quelque sorte il s’agit d’un dispositif de sauvegarde des savoir-faire et donc, de sauvegarde de ce que votre entreprise a de plus précieux.

Ce que nous proposons

  • Une réflexion sur le montage de votre projet,
  • Une assistance au sein de votre équipe projet,
  • Une expertise auprès du chef de projet.
    Contactez ergonova conseil…

Et si vous ne savez pas par quel bout commencer, nous nous ferons un plaisir de vous aider
à y voir plus clair !
Contactez ergonova conseil…

Chantiers ergonova sur cette problématique

Airbus.

Voir aussi…